Les finances - la CPAE

Le mercredi 15 mars, le CPAE (Conseil paroissial pour les Affaires Economiques) a rendu compte de la gestion financière (recettes , dépenses).

Honoraires (mariages, baptêmes, obsèques, messes…) Il ne s’agit pas du prix d’une cérémonie mais d’une offrande. L’Eglise de France donne un repère de : 170 à 300 euros pour le mariage, 170 euros pour les funérailles 60 à 100 euros pour le baptême, 17 euros pour une messe. Ces (...)

Très souvent, nous sommes appelés à donner pour l’Église : quête du dimanche, offrir une messe… Quel sens donnons-nous à ce don ? Quelques réflexions glanées dans des documents trouvés dans des églises ou sur Internet peuvent éclairer notre réflexion.

Les finances paroissiales Elles sont gérées par le conseil économique : CPAE. Les recettes : elles sont constituées par les quêtes du dimanche et des différentes célébrations ,les honoraires de mariages, de funérailles et de baptêmes . Les dépenses : elles représentent les frais d’entretien des (...)

Le denier de l’Eglise C’est la contribution volontaire des catholiques pour le traitement des prêtres et des permanents religieux ou laïcs au service de l’Eglise, ainsi que la prise en charge partielle des cotisations sociales. L’Eglise ne perçoit pas d’autre argent que celui des catholiques. Une (...)

Le statut financier de l’Église En France, depuis 1905, ni l’État, ni les collectivités locales ne versent de contribution à l’Église. Ils entretiennent cependant les édifices religieux (églises, presbytères, cathédrales…) qui sont entrés dans le patrimoine national lors de la séparation de l’Église et (...)