Un prêtre vous parle

Lundi 16 octobre 2017Espérance d’automne

Certes, les jours diminuent et le soleil s’abaisse sur l’horizon ; les feuilles vont tomber. Mais ce déclin saisonnier de la nature s’accompagne de préparatifs prometteurs : les labours continuent et s’achèveront avant l’hiver ; ce sont les premières semailles et bientôt les plantations de la (...)

Dimanche 15 octobre 2017Homélie de 15 octobre 2017. Les invités à la noce

Elle est étonnante cette parabole des invités aux noces dans l’évangile de Matthieu : il est question du roi, des noces de son fils, mais jamais de la fiancée. Rassurez-vous, elle n’est pas absente, parce que la mariée, l’héroïne du jour est bien là. Et cette mariée, c’est vous, c’est chacun de nous, (...)

Jeudi 5 octobre 2017 — Dernier ajout mardi 10 octobre 2017Homélie du dimanche 1er octobre 2017 : parabole des deux fils dont l’un dit oui à son Père mais ne fait rien tandis que l’autre proteste mais obéit.

Evangile du 26e dimanche du temps ordinaire (Mt 21, 28-32) En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : ”Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.” Celui-ci répondit : “Je (...)

Dimanche 24 septembre 2017 — Dernier ajout samedi 30 septembre 2017Méditation du 25e dimanche ordinaire. Dieu espère notre disponibilité à rejoindre sa vigne à tout moment

Le Père jésuite Antoine Kerhuel nous introduit à la médiation avec les lectures du 25e Dimanche du Temps Ordinaire. « Dieu espère notre disponibilité à rejoindre sa vigne à tout moment, et cela quels que soient nos âges, nos passés, nos qualités et nos faiblesses. »

Vendredi 29 septembre 2017Mission sans frontières !
Père HOUZE
Père HOUZE

La Mission s’articule dans trois dimensions : annoncer la Bonne Nouvelle du Christ, témoigner que Jésus, le Christ, est « le Chemin, la Vérité et la Vie » dans le monde (Jn 14,6), s’ouvrir à la relation aux autres, dans un esprit de dialogue et de partage

Samedi 23 septembre 2017Père Pablo

Le Père Pablo ARTEAGA a été accueilli cet été au sein de la paroisse de Lamballe ; il s’est pleinement investi dans la pastorale locale. Il a répondu à nos questions, revenant sur son itinéraire de vie jusqu’à la prêtrise, nous livrant son vécu et ses impressions à la fin de son séjour parmi nous…

Jeudi 21 septembre 2017Vidéo du Pape. Les paroisses au service de la mission

La « Vidéo du Pape » de ce mois , proposée par le Réseau mondial de prière du Pape, porte sur le rôle missionnaire des paroisses.

Mercredi 20 septembre 2017L’exigence du pardon. Homélie du dimanche 17 septembre 2017

Evangile du 24e dimanche du temps ordinaire (Mt 18, 21-35)

En ce temps-là, Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit :
« Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois. Ainsi, le royaume des Cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent). Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.” Saisi de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette. Mais, en sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : “Rembourse ta dette !” Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai.” Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé ce qu’il devait. Ses compagnons, voyant cela, furent profondément attristés et allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : “Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié.
Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?” Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait. C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. »

Ci-joint, lien vers l’homélie du frère Thibaut du Pontavice :

Samedi 9 septembre 2017Un souffle nouveau

Le mois de septembre s’ouvre… C’est la rentrée et l’occasion aussi de partager les événements de l’été : la vie familiale, les vacances, les temps de détente, les spectacles, les promenades, les lectures… Que de souvenirs ! C’est aussi le temps de la reprise : le travail, la rentrée scolaire, les activités, la vie paroissiale…

Lundi 14 août 2017 — Dernier ajout dimanche 27 août 2017Que fête-t-on à l’Assomption ?

La fête de l’Assomption célèbre la mort, la résurrection, l’entrée au ciel et le couronnement de la bienheureuse Vierge Marie.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | Tout afficher