Samedi 27 août 2016 — Dernier ajout mardi 30 août 2016

A-Dieu et Merci Enregistrer au format PDF

Hommage au Père Jallot et à l’Abbé Robert

Le Père Henri JALLOT vient de nous quitter après 56 années de sacerdoce dont une douzaine d’années à Lamballe. Son apôtre préféré était St Jean parce qu’il a compris que le plus important c’est l’amour.

Après son ordination, il est nommé vicaire du Père Mahé à Lamballe, il s’en souvenait de cette période et c’est en 1993 que le Père FRUCHAUD le nomme curé de la Paroisse de Lamballe. En 1994, après le départ en retraite du Père Déron à Saint-Aaron/Andel, une équipe d’animation est composée de laïcs et le Père Jallot en devient le prêtre accompagnateur et il en sera de même pour la Poterie/Trégomar.

 Attentif aux prêtres présents sur la paroisse

Au Presbytère, il donnait toute son attention aux prêtres présents avec lui : le Père Rageot, le Père Sagorin, le Père Blondeau ainsi que le Père Patrick Gautier, avec qui il partageait beaucoup.

 Attentif aux séminaristes

Il avait une attention particulière aux jeunes séminaristes, c’est ainsi que « le Jour du Seigneur » dont il a présidé la messe, il s’entoure de deux diacres dont notre curé actuel, Pierrick. Il a accueilli pendant 3 ans Laurent Le Meilleur en cheminement vers la prêtrise avec une équipe de laïcs.

 Organisation de la nouvelle paroisse

En 1998, c’est l’organisation des nouvelles paroisses. Il crée son EAP pour la grande Paroisse et les nouveaux clochers qui deviennent Paroisse Notre Dame de Grande Puissance. Le Père Maurice Sauvé, lors de ses obsèques nous dit « Henri avait quelquefois le verbe haut », mais le connaissant, nous l’aimions ainsi.

 L’art sacré

De son passage, nous gardons l’autel St Jean, les vitraux de la Collégiale, très fier des couleurs jaunes et bleues, les fresques de l’église St Gobrien à Morieux, il n’était pas toujours d’accord avec les beaux-arts, mais le résultat est là. Après 7 années passées à Lamballe, il nous quitte pour la Cathédrale de Tréguier, court séjour, et c’est ainsi qu’il termine à la Paroisse St Vincent de Paul à Saint-Brieuc. Mais la maladie est là, et de celle-ci il en a été affecté. Il rejoint le Cèdre, il ne quittait guère sa chambre et lors de nos visites, il aimait se rappeler de son passage à Lamballe, heureux de voir que les paroissiens de la Grande Paroisse ne l’oubliaient pas. Conscient de son départ proche et de cette rencontre avec Celui qu’il a servi, il disait ces paroles « Avec Jésus à cause de son Evangile. »

Joseph et Agnès

« Veillez, restez éveillés, aujourd’hui et demain, dans le monde qui est le nôtre, ce monde qui rend la vie difficile, insupportable parfois pour certains et que, croyants ou non croyants, nous sentons bien qu’il nous faut travailler à transformer, à humaniser, même si cela paraît une œuvre trop vaste. » Père Henri Jallot

NECROLOGIE

L’Abbé Francis ROBERT né en 1927 à Bréhand fut ordonné prêtre le 29 juin 1952. D’abord il fut instituteur, puis, aumônier diocésain de la JACF, accompagnateur de la Fraternité des malades. Il devint recteur de Trébry à partir de 1971, curé de Moncontour en 1975. En 1997, on lui proposa l’aumônerie de la maison mère des sœurs de Broons. En 2007, il se retira à Landéhen et en 2014, il se résigna à venir au Cèdre. Nous garderons de lui le souvenir d’un prêtre au tempérament ardent, actif et optimiste. Il était naturellement généreux et avait un grand cœur, notamment avec les plus fragiles. Francis, tu as bien travaillé dans le champ du Seigneur. Tu as mérité de connaître enfin le vrai repos, dans les bras de ton Maître

Extrait du parcours de vie Père Maurice Sauvé