Mardi 2 février 2016 — Dernier ajout lundi 15 février 2016

Année de la Miséricorde Enregistrer au format PDF

La Communauté Mission de France ouvre la porte par une lettre ouverte.

Ouvrons-la quand on a voté avec la trouille et fermé le droit de devenir frère Ouvrons-la quand on a manipulé l’image et détourné l’information Ouvrons-la quand on a bloqué l’ascenseur social et fermé la porte à l’espérance Ouvrons-la quand on a préféré le travail de l’argent au travail des salariés Ouvrons-la quand un fonds de pension a fermé l’usine, l’école et la maternité Ouvrons-la quand on a quantifié les gestes des soignants et ignoré le prix d’une parole Ouvrons-la quand on a fermé sa gueule et claqué la porte au sans logis Ouvrons-la quand on a fouillé dans nos poubelles de quoi manger un peu Ouvrons-la quand on a libéralisé le crédit et joué sur la dette des petits Ouvrons-la quand on s’est indigné du voile et voilé la face sur les cités en dérive Ouvrons-la pour choisir le courage politique du bien commun Ouvrons-la pour préférer se faire violence plutôt que faire violence Ouvrons-la pour chanter que le soleil et la pluie sont pour tous Ouvrons-la pour travailler une terre pour les générations futures Ouvrons-la pour comprendre comment renoncer au pillage des ressources Ouvrons-la pour apprendre à servir plutôt que se servir. Ouvrons-la pour voyager solidaire plutôt que solitaire Ouvrons-la pour une place en crèche à l’enfant et sa famille venus de loin Ouvrons-la pour se laisser transformer par la joie d’accueillir qui vient d’ailleurs Ouvrons-la parce que Dieu n’appartient à personne et que nous pouvons être à Lui Ouvrons-la pour partager la parole que Dieu nous donne

Arnaud Favart Vicaire général de la Mission de France

CAREME DANS LA VILLE 2016 « C’est la miséricorde que je veux ! »

Voir en ligne : Carême dans la ville - retraite spirituelle en ligne