Mercredi 2 septembre 2015 — Dernier ajout jeudi 3 septembre 2015

Au revoir l’été ! Enregistrer au format PDF

Un peu de nostalgie accompagne parfois la fin du mois d’août, après cette riche période de vacances, de repos, de visites, de découvertes … Quand Septembre pointe, c’est la reprise des activités ordinaires, du travail, des recommencements aléatoires aussi.

Et nous attendent : mutations souhaitées ou inattendues, nouveaux collègues, nouveau patron, nouveau lycée, nouvelle recherche d’emploi, nouveaux voisins.

L’année est à apprivoiser.

Notre chance, peut-être, avoir pu reprendre souffle pour tenter de faire du neuf ! Et réussir à nouveau à faire face aux adversités du moment. Et Dieu sait s’il y en a dans l’histoire de chacun ! Chez nous, dans nos familles, nos communes, nous avons été touchés ces dernières semaines par les manifestations répétées dans divers coins de France, ces cris du monde paysan qui veut espérer et sortir de l’impasse. Malaise criant aussi dans le monde hospitalier en manque de moyens et de personnel. Et tant d’autres…

Ainsi, chacun cherche une source où s’abreuver, mais « il faut en faire une source intérieure où puiser chaque jour de sa vie chez soi » dit frère Aloïs de TAIZE, et d’ajouter « mémoriser une phrase d’évangile par cœur c’est important, surtout pour la planter dans son quotidien ».

Voir la RENTREE comme cette source intérieure que l’été a réalimentée !

Une année nouvelle commence : pour les parents, les grands-parents, les couples, dans les entreprises, dans les établissements scolaires… Avec de nouveaux projets, de nouvelles promesses, une nouvelle Espérance à cultiver alors que vient le temps ordinaire de la répétition, de la régularité !

Une année continue pour de nombreuses autres personnes, sans projets, dans la maladie et dans l’é-preuve, dans la solitude et dans la routine. A la radio, à la télé, la litanie des catastrophes et des horreurs humaines défile.

Une année s’ouvre, chargée d’enjeux et de défis politiques, éthiques, économiques et solidaires. Comme sur les eaux agitées du Jourdain, qu’Il vienne encore aujourd’hui, Celui qui rassura les disciples inquiets. Que nos regards aussi apprennent à Le recon-naître : « Ayez confiance, c’est Moi, soyez sans crainte ! » Il y a les voyants, ceux dont le regard éclaire l’invisible par leur bonté, il y a ceux qui tâtonnent mais qui avancent et ceux dont le regard est inquiet ! Nous sommes de tous les camps bien sûr ! Et c’est en nous que passe la Parole évangélique pour nous façonner.

Sortons ! Réveillons-nous ! L’Esprit qui nous anime veut faire de nous des hom-mes et des femmes prêts à témoigner de la confiance qu’Il nous assure dans les situations les plus diverses que nous traversons pour offrir à tout homme la joie que Jésus est venu apporter. Chacun doit avancer dans sa voie propre : l’approfondissement de l’expé-rience intérieure de chacun est à même de renouve-ler ce qui pèse, ce qui freine. Gardons l’ouverture pour nous tenir dans une postu-re de joie, de service, d’humilité, d’amour et d’espérance ! Cette espérance dont le CHRIST nous comble à chaque Eucharistie, c’est à chacun de la vivre dans l’épaisseur bien opaque du quotidien, avec son lot de souffrances et de joies, d’angoisses et de paix, de déceptions.et d’espoirs

Sortons ! Ce même Esprit veut faire de nous des disciples confiants et sereins de sa Parole pour que les valeurs de l’Évangile soient proclamées et vécues, enseignées et partagées dans l’Église et dans le monde.

« Ô Dieu d’amour, montre-nous notre place dans ce monde, comme instrument de ton affection pour tous les êtres de cette terre parce que aucun n’est oublié de « Toi » (Encyclique du Pape François, Page.189)

Père Pierrick Jégonday Curé des Paroisses de Lamballe et de Moncontour Responsable de la zone pastorale de Lamballe