Mercredi 16 novembre 2016

Espérer Enregistrer au format PDF

Quand il n’y a plus de chemin Pour aller nulle part ; Quand le dernier bateau a quitté le rivage Où nous accule le destin Quand toutes nos illusions ont fait naufrage… Alors, allumer un phare, planter un arbre Ou construire une barque, C’est croire que tout reste possible, c’est ESPERER.

Quand la joie est trop forte En ces matins où l’infini se palpe Dans la poussière du soleil… Quand le bonheur semble harmonie Avec l’essence de l’Univers ; Quand le cœur va éclater Comme une source nouvelle… Alors, croire que l’instant peut devenir durée, Croire que la joie sera plénitude Et que la vie vivra « toujours » : c’est ESPERER.

Car l’espérance vit par-delà les élans, Les désirs, les espoirs. L’espérance croit en l’avenir de l’homme, Au sens de l’histoire qui grandit au rythme de Dieu. L’espérance : Éternels jaillissements, Perpétuelles naissances Qui font surgir le visage de Jésus ressuscité dans l’attente des Hommes. Gaston Lecleir