Vendredi 4 août 2017

Il y a dix ans disparaissait le cardinal Lustiger Enregistrer au format PDF

Il y a tout juste dix ans, le 5 août 2007, le cardinal Jean-Marie Lustiger s’éteignait à Paris à l’âge de 80 ans.

Né dans la capitale française le 17 septembre 1926 de parents juifs d’origine polonaise, Aron Lustiger sera baptisé en 1940 puis entrera au séminaire des Carmes. Ordonné en 1954, jeune curé à la paroisse Sainte Jeanne de Chantal à Paris, il se fera remarquer par la qualité de ses homélies. Tour à tour évêque d’Orléans puis archevêque de Paris, Jean-Paul II le crée cardinal en 1983.

Homme au caractère fort, le cardinal Lustiger aura profondément transformé le diocèse de Paris, mais son influence dépassa largement les frontières de la capitale, et même de la France. Figure intellectuelle aussi, il fut élu à l’académie française en 1995, au fauteuil du cardinal Decourtray. Le cardinal Lustiger sera aussi l’homme-clé du succès des Journées Mondiales de la Jeunesse à Paris en 1997.   Philippe Portier dirige le laboratoire de recherche « Sociétés, Religions, Laïcités » au sein du CNRS, il revient sur la fécondité du cardinal Lustiger.

http://media02.radiovaticana.va/aud…

Dans un ouvrage intitulé « Selon ta parole. La prédication de Jean-Marie Lustiger », paru aux éditions Parole et Silence en avril 2016, le père Jean-Baptiste Arnaud revient avec Marie Duhamel sur la conception qu’avait le cardinal Lustiger de l’homélie.

http://media02.radiovaticana.va/aud…