Dimanche 3 avril 2016 — Dernier ajout jeudi 31 mars 2016

La louange : un marché gagnant Enregistrer au format PDF

0 vote

La louange est la forme de prière qui reconnaît le plus immédiatement que Dieu est Dieu ! Elle le chante pour Lui-même, elle lui rend gloire, au-delà de ce qu’il fait, parce qu’IL EST. […] Par elle, l’Esprit se joint à notre esprit pour témoigner que nous sommes enfants de Dieu (cf. Rm 8,16), il rend témoignage au Fils unique en qui nous sommes adoptés et par qui nous glorifions le Père.[…]

Alors que nous avons les uns et les autres offert nos vœux à tous ceux que nous rencontrons, souhaité mille et une choses, le marché sur lequel nous sommes certains de pouvoir miser pleinement est bien celui de la louange. Comme dirait le spéculateur : c’est un marché gagnant.

 La louange est la plus haute forme de la prière.

La Parole de Dieu nous dit : Dieu entend les prières de supplication, mais aussi Dieu habite la louange des hommes (Ps 22, 4).

Dieu agit puissamment !

C’est-à-dire que Dieu écoute nos demandes, qu’il est là en nous, dans notre cœur, pendant notre louange et action de grâce !
Fixons maintenant notre regard dans l’action de grâce vers Celui qui est Amour ! Qui s’est donné entièrement pour nous afin que nous soyons sauvés. Par notre prière de louange, Dieu nous protège, nous visite, nous guérit, nous console, nous exauce… bref, Dieu agit puissamment !
La louange fait descendre Dieu dans notre vie, dans notre corps. Hallelou-Ya ! (Alléluia), signifie Louez le Seigneur ! Les psaumes nous invitent également à louer le Seigneur. Rappelez-vous du petit David qui gardait ses moutons.
La louange nous libère et ouvre les portes de notre cœur ! Humainement, je n’ai pas le droit d’exiger de l’autre (même mon mari, mon enfant… chacun est libre). Cependant Dieu m’appelle à aimer mon prochain inconditionnellement, sans rien exiger en retour.

 Alors comment faire ?

Je vais laisser Dieu visiter et changer mon propre cœur. Je vais laisser Dieu me convertir et me transformer afin de n’être plus qu’un instrument de louange, de paix et de réconciliation. Dieu va changer mon regard, mes pensées, mes paroles, mes gestes…

Lorsque je change, le monde change autour de moi !

Alors, la « métamorphose » se produit… « ce n’est plus moi qui vit, mais c’est le Christ qui vit en moi ». Lorsque je change, le monde change autour de moi ! Je n’ai plus la même vision !
Une situation qui était difficile s’élucide petit à petit, on apprend à prendre du recul , on relativise car Dieu vit en nous et nous donne une certaine confiance, de la sérénité, une espérance .

N’oublions pas non plus d’invoquer l’Esprit Saint, il peut prendre le relais et nous aider d’une certaine manière, à continuer cette louange. Il nous permet d’oser, d’avoir l’écoute, la Parole du moment.
J’oserais même dire qu’avec l’Esprit-Saint c’est comme si nous étions en conduite accompagnée de façon permanente. Il est là présent à mes côtés, me laisse libre mais me permet aussi par son intercession d’être dans le vrai, d’être attentif, solidaire, charitable. Comme Dieu vient me convertir si je sais ouvrir mon cœur, l’Esprit-Saint agira en moi si je sais lui laisser place, si je parviens à m’effacer pour le laisser « travailler » à me façonner.
Notre vie est un temple toujours disponible pour y faire monter notre louange, où que nous soyons. Subtilement, nous sommes en mesure de louer le Seigneur avec nos propres mots, laissons notre cœur s’exprimer, Dieu a fait pour nous des merveilles ! Pour conclure, les chrétiens réunis forment ensemble aussi le temple du Saint-Esprit (Ép 2.22). Tout rassemblement devrait être occasion de louange !
Ne faut-il pas éliminer de notre vie tout ce qui attriste le Saint-Esprit et pollue notre être au point de ne plus penser ou vouloir louer Dieu ?
Autrement dit, dans notre vie de tous les jours :

  • écoutons ce qui encourage à la louange,
  • refusons ce qui tue la louange.

Si la louange est un état d’esprit quotidien, les rassemblements seront tout naturellement des concerts de louange et, à plus forte raison, le culte du dimanche.

Michelle Gérel
animatrice LME