Mardi 13 décembre 2011

Le scoutisme Enregistrer au format PDF

0 vote

info document -  voir en grand cette image
Cyrille, lui, est « tombé dedans » tout-petit. Né d’une famille qui, dès l’âge Louveteaux, lui a fait connaître les Scouts de France, il « gravit » tous les « échelons » (Scout, Pionnier puis Compagnon) pour finalement donner de son temps comme jeune chef des « Bleus » ; le bleu étant la couleur des chemises des 11-14 ans des Scouts et Guides de France (SGDF). Arrivé à Lannion pour son travail, il y entraîna sa fiancée, il y a 3 ans, en répondant à un appel des SGDF locaux.

Pour Élodie, on pourrait parler d’un second « coup de foudre ». « Je croyais que c’était réservé aux familles bourgeoises… et j’ignorais ce qui s’y vivait, notamment le rapport des jeunes avec la Nature ». Elle souligne combien, à son arrivée, elle avait trouvé le groupe très ouvert aux nouveaux membres, autant pour les enfants que pour les jeunes animateurs extérieurs au scoutisme, comme elle. Et, du même coup, cette volonté d’ouverture se manifeste par une implication plus grande des jeunes parents et un accueil plus large des enfants du quartier de Ker-Huel où se trouve précisément le local du groupe (Ferme dite « de Kerroux »).

Il est vrai que la fête des 100 ans du scoutisme, en 2007, véritable appel d’air pour tout le scoutisme mondial, a notoirement bénéficié au groupe de Lannion. Par ailleurs, et selon Élodie et Cyrille, le rassemblement de plusieurs milliers de Pionniers (Chemises rouges) français et étrangers, pendant l’été 2010, peut également expliquer le développement actuel du scoutisme notamment auprès des adolescents qui, jusque-là, s’en détournaient. Cet événement, fort bien relayé par les grandes chaînes de télévision, avait pour thème : le développement durable.

Ces événements fortement médiatisés, dont le scoutisme avait véritablement besoin pour rénover son image, ont semble-t-il permis de découvrir, ou re-découvrir, les valeurs essentielles d’un mouvement de jeunesse, fondé en Angleterre autour d’une vingtaine de garçons de différentes classes sociales conduits par un officier retraité de Sa Gracieuse Majesté : Robert Baden Powell.