Lundi 1er février 2016 — Dernier ajout mercredi 24 février 2016

Les reliques de Sainte Faustine, Saint Jean-Paul II et du bienheureux Michel Sopocko à Lamballe le 28 février Enregistrer au format PDF

0 vote

La spiritualité de sainte Faustine (1905-1938) a pour fondement l’Amour Miséricordieux de Dieu pour chaque homme. Son enseignement est considéré comme particulièrement important pour le troisième millénaire ; il est connu dans le monde entier grâce à son Petit Journal.

Hélène Kowalska – sainte Faustine – naît en Pologne le 25 août 1905 non loin de Lodz. Troisième enfant d’une famille nombreuse et pauvre, elle doit quitter l’école au bout de trois ans pour travailler et ainsi aider sa famille. A 20 ans, elle entre dans la congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Miséricorde et prend le nom de Sœur Marie Faustine du Très Saint Sacrement. Elle passe treize ans au couvent comme cuisinière, jardinière et sœur portière dans plusieurs maisons de la Congrégation (Varsovie, Plock, Vilnius et Cracovie).

 Une spiritualité d’une extrême richesse

Sa vie, apparemment très simple, cache une communion profonde avec Dieu, pour l’amour de qui elle veut devenir sainte depuis l’enfance. Elle partage avec Lui ses joies et ses peines. Surtout, elle unit ses souffrances à la Passion du Christ pour la conversion des pécheurs. Sa vie de religieuse, imprégnée de souffrances physiques et morales (dur labeur, maladie, critiques…), fut aussi marquée par des grâces mystiques extraordinaires. Le Seigneur Jésus a confié à Sainte Faustine une grande mission : rappeler au monde son Amour Miséricordieux. « L’humanité n’aura de paix que lorsqu’elle s’adressera avec confiance à la Divine Miséricorde » (Petit Journal 300). Par l’intermédiaire de sainte Faustine, le Seigneur veut rappeler au monde qu’Il est infiniment miséricordieux et qu’Il pardonne tout péché, dans la mesure où l’on implore son pardon.

 À Lamballe, le 28 février en l’église Saint-Jean

Dans le cadre d’un pèlerinage de ces reliques sur le Morbihan, nous proposons de vivre une halte spirituelle. Moment de conférence, de vénération, de méditation, de confession, d’adoration pour nous ressourcer au cœur de cette année de la Miséricorde, au cœur de notre carême  .

  • 10h30 : eucharistie en l’Église Saint Jean (spiritualité de Ste Faustine)
  • Possibilité de pique-niquer à la Maison Paroissiale.

Accueil des reliques en début d’après-midi (vers 13h30) : Sainte Faustine, Saint Jean-Paul II et du Bienheureux Michel Sopocko.

 Après-midi à l’église Saint-Jean : programme

  • 13h30 : Accueil des reliques
  • 14h00 : Conférence à l’église :« Les grands traits de la spiritualité de Sainte Faustine ».
  • 15h00 : Méditation musicale
  • 15h30 : Prière guidée à partir de ces écrits « Le Petit Journal »- meditation, vénération, sacrement du pardon, adoration.
  • 17h00 : Temps de Vêpres
  • 17h30 : Fin de la journée