Lundi 30 janvier 2017

Lumière pour veiller Enregistrer au format PDF

0 vote

Trop d’obscurité

détruit l’espérance.

Dans l’obscurité

de la guerre et des haines,

De la faim,

du mépris

et de l’exclusion,

Comment espérer

que se lèvera le jour

d’un monde fraternel,

enfin vivant ?

Il nous faut une lumière

qui transforme

ces nuits en jour

et nous tienne éveillés,

debout,

pour apporter

la réconciliation

partout où les haines

et les guerres divisent ;

Pour rassasier de pain

et d’amour

ceux qui ont faim

de justice ;

Pour offrir l’amitié

et le respect

À ceux qui subissent

le rejet et le mépris ;

pour allumer

dans toutes les nuits

du désespoir

la lumière de l’espérance

et du triomphe de la vie.

Le Christ Jésus,

qui est venu et qui vient

Est la lumière

qui nous empêche

de nous endormir,

qui éclaire les chemins

à tracer

au sein de l’obscurité

et remet debout

nos cœurs

et nos corps fatigués.