Jeudi 15 août 2013 — Dernier ajout mardi 3 septembre 2013

Ouvrons des Portes d’Espérance Enregistrer au format PDF

L’année pastorale se met en piste. Comme pour chacun, et chacune de nos familles, c’est l’heure du recommencement, après la halte estivale. Une « année » qui s’ouvre comme on ouvre une porte !

info document -  voir en grand cette image Et derrière cette porte ? Ce n’est pas le noir, c’est un fourmillement de lumières déjà allumées dans nos paroisses de la zone pastorale de Lamballe : mille cou-leurs, mille reflets, qui vont se rassembler, au rythme qui convient à chaque âge, pour inventer, construire et célébrer cette année, un nouveau parcours de vie, un chemin de Foi ! J’ai envie de nous constituer tous ensemble cette année comme « portiers » ! Vérité merveilleuse : « Portiers de la maison-Monde et de la maison-Église ». Afin que l’un et l’autre cherchent et aiment à s’inviter, à se fréquenter dans un enrichissement mutuel. Le Seigneur n’a-t-il pas confié à chacun sa tâche, et ordonné au portier de veiller (Marc 13, 34).

Veiller à devenir un frère, une soeur, pour les autres. Veiller aussi à la société à laquelle nous appartenons, pour faire d’elle une famille humaine. La Grâce de la Charité a été semée en tout homme. Et la mission de l’Église, c’est de réveiller partout cette Grâce, tellement recouverte de préjugés, d’orgueil parfois ! Réveiller l’humanité partout où elle est, pour l’anoblir et faire rejaillir l’unité humaine. « Tu te dois à l’autre » (Lévinas), et à l’autre qui peut être n’importe qui. L’Évangile est là pour nous enseigner ce qu’est le service fraternel.

Portiers, soyons veilleurs ! Pour que ailleurs et chez nous en particulier, les lieux de culte soient surtout des lieux de vie évangéliques, des communautés de vie qui montrent le vrai visage de Dieu, révélé en Jésus-Christ, et régénère la société en famille humaine.

« Ne soyez pas gestionnaire, mais missionnaires, pleins d’onction, donnez la joie à ceux qui l’ont perdue. n’ayez pas peur de la bonté et de la tendresse » (Pape François, messe chrismale 2013)

Il s’agit toujours de passer la porte de l’entresoi, d’aller à la rencontre, passer d’une Église qui se serre les coudes, à celle qui ouvre les bras. Le défi : être fidèle aujourd’hui et demain à l’évangile reçu ! Dans la confiance et la paix. « Voici que je me tiens à la porte, et que je frappe, si quelqu’un ouvre, j’entrerai et prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi. » (Apocalypse, 3, 20). C’est Dieu qui prend notre pas ! C’est Dieu qui fait hospita-lité à toutes nos vies, et au tout de nos vies, osons nous aventurer avec Lui à chercher le vrai, à communiquer la joie et l’espérance car rien n’empêchera jamais le Christ vivant de venir à notre rencontre. Bonne année pastorale à chacune de nos paroisses et à chacun d’entre nous.

« Ouvrons nos portes pour découvrir la Grâce de Celui qui vient à notre rencontre, le Christ ! »

Père Pierrick Jégonday Curé de la Paroisse Notre-Dame de Grande Puissance de Lamballe Responsable de la zone pastorale de Lamballe