Mercredi 30 avril 2014

Rencontrer le Christ ? Enregistrer au format PDF

0 vote

En février dernier, la zone a proposé un temps de réflexion sur l’Eucharistie. Cette rencontre était animée par Serge Kerrien, diacre per-manent au diocèse. Sur la paroisse, nous souhaitons approfondir. Quelle attitude ? Quels gestes ? Quels mots ?

Les points forts de la rencontre de février
Serge Kerrien a développé son intervention en quatre temps : dynamique pascale, lieu d’une double rencontre, lieu d’éducation à la fraternité et lieu de convocation pour apprendre.

Dynamique pascale
« La célébration eucharistique est la célébration du Christ dans le mystère pascal. » C’est faire mémoire de cet ensemble d’événements. C’est Jésus qui se rend présent et vit en nous son mystère pascal. Pendant la première partie de la messe, à la suite du Christ, je vais mourir à des choses de moi-même pour grandir dans la foi. J’entre dans une démarche de conversion.

Lieu d’une double rencontre
Je viens rencontrer le Christ : dans le visage des autres, dans la Parole de Dieu, dans l’Eucharistie, dans celui qui préside au nom du Christ.

Lieu d’éducation à la fraternité
La fraternité va se vivre par tous les services qui parti-cipent à la célébration : le chant, la musique, les lecteurs, les servants d’autel… Elle va se vivre aussi dans les mots, les gestes. Quand je dis « Notre Père », je construis une chaîne de fraternité. Dans le geste de la paix, c’est le Seigneur qui nous donne sa paix, la force de la paix : mon geste est vrai s’il y a conversion. Avoir le souci de ceux qui ne sont pas là, les malades, les gens qui travaillent, permet de créer un réseau de fraternité. A la sortie de la messe, à moi de bâtir un monde plus juste, d’annoncer la Bonne Nouvelle.

Lieu de convocation
L’Eucharistie est un don.
C’est un don pour faire l’expérience du Christ lui-même et développer en moi l’amour de l’autre et du monde.

Dans cette démarche de l’Eucharistie, nous sommes tous acteurs.
Nous recevons l’Eucharistie, nous donnons la communion, nous portons la communion aux malades…
Quelle attitude avons-nous dans notre démarche ?
« Je fais toujours comme ça » « C’est pas maintenant que je vais changer ! » « Quelle importance de faire tel ou tel geste ? » Acceptons de nous laisser interroger sur nos pratiques.
Dans son article « Porter la communion aux malades », Serge Kerrien, nous propose une réflexion sur la démarche.
Éclairés par toutes ces informations, nous pourrions harmoniser nos attitudes : redonner du sens à nos gestes, à nos mots….

La paroisse invite tous les paroissiens à une nouvelle rencontre :
Mercredi 14 mai, 18h, église St Jean à Lamballe