Dimanche 30 septembre 2018

Vivre en fraternité

0 vote

Ce qui est très à la mode aujourd’hui est bien le terme de la fraternité. Mais, qui est concerné réellement par cette fraternité que malheureusement on galvaude jour après jour ?

Les hommes sont tous frères, ils ont tous le même Créateur.

C’est d’ailleurs en son nom que nous sommes appelés à vivre quotidiennement. Nous devons apprendre à ne pas faire de différence, à accepter, à partager et échanger. Comme Abraham qui a mis toute sa confiance dans le Seigneur, à notre tour, laissons-nous façonner, pétrir par sa Parole.

Laissons cette Parole vivante et vivifiante faire corps.

En ce début d’année pastorale, ne pourrions-nous pas réfléchir au sens réel et l’application quotidienne que nous souhaitons mettre en œuvre autour de ce terme «  FRATERNITE  ».

La fraternité consiste à coopérer entre individus. Quand plusieurs personnes unissent leurs forces et leurs compétences vers un même but, on dit qu’ils coopèrent.

Le résultat que l’on obtient est de toute évidence supérieur à la somme des efforts individuels.

Le sentiment de fraternité cimente donc notre société et notre communauté.

Coopérer permet au groupe d’augmenter ses capacités à créer, à produire, à protéger, à promouvoir, à évangéliser… On peut ainsi parler de croissance voire de prospérité au sens large du terme. La vie de chacun est facilitée par le travail ou l’intervention d’autres personnes.

Personne ne peut se suffire à lui-même dans notre société. La vie est beaucoup plus simple à vivre quand tout le monde peut être frère. Tout le monde a besoin de quelqu’un dans la vie, et cela dès la naissance. Il est donc indispensable que les hommes s’aiment entre eux et coopèrent.

Notre société, notre communauté, nos lieux de vie n’en seront que plus solides et prospères pour le bien de tous.

Alors, poussés par le vent de l’Esprit, apprenons à vivre fraternellement en tenant compte des charismes et attentes de chacun.

Michelle Gérel Animatrice LME