Vendredi 8 novembre 2013 — Dernier ajout vendredi 6 décembre 2013

Voici Noël Enregistrer au format PDF

L’Avent : Il vient ! Oui, le Seigneur vient visiter son peuple. Heureux temps de l’attente ! La mère de famille trouve sa joie à préparer la maison quand le fils retenu au loin annonce son retour. Quand il franchit la porte, la tendresse peut se lire sans réserve. Tout est prêt !

Noël est là et toute la liturgie de décembre nous maintient en haleine. Il vient, Il arrive, soyez prêts ! À nous de nettoyer la maison, de tout préparer pour n’avoir d’autre souci dans la nuit de Noël que d’accueillir le Christ, crier notre joie, acclamer Dieu pour ses mer-veilles. Le Fils est venu une fois pour toutes, il y a vingt siècles. Il a pris corps humain pour prendre sur Lui les joies et les peines, les peurs et les espérances de toute l’humanité. Il vient en ce Noël 2013 pour que tous, nous sachions Le voir présent en ce monde, présent et solidaire. Noël, comme toutes les fêtes, peut être pour certains un temps plus dur à vivre. Difficile de faire la fête quand le handicap, l’âge ou la maladie, pressent de tout leur poids, quand depuis des mois, on est à la recherche d’un emploi, quand dans de nombreux pays rôde la famine, quand on habite un pays en guerre ou qu’on le fuit au risque de sa vie. Et le quotidien devient encore plus dramatique lorsque les autres font une fête à laquelle on n’a pas droit ! C’est cette réalité-là, celle d’aujourd’hui, que le Christ, Dieu fait homme, prend sur Lui. Dans la nuit de Noël, pauvre parmi les pauvres, nu et dépendant, Il vient dire à tous qu’aucune situation ne peut tuer l’espérance. Dans la crèche grandit déjà la Croix du Golgotha et la lueur dans la nuit annonce la grande Lumière de Pâques, quand le Christ, mort et ressuscité, aura donné un sens à ce qui n’en avait pas. Ne manquons pas de prier le Prince de la Paix, le Nouveau-né de Bethléem : « Vienne la Paix de Dieu sur notre terre, la Paix de Dieu pour les nations ».Que Noël ajoute à la vie de chacun un peu de lumière, de chaleur, de tendresse.

À vous tous, amis lecteurs, JOYEUX NOËL !

P. André Perrot, curé des paroisses de Pléneuf et Erquy-Fréhel.