Symboles chrétiens

Extraordinaire saint Joseph À l’occasion du 150e anniversaire de la proclamation par Pie IX de saint Joseph comme Patron de l’Église universelle, le pape François a rendu publique mardi 8 décembre une lettre apostolique intitulée Patris corde (« Avec un cœur de père »). Il y invite les fidèles à (...)

En 2016, les personnages de la crèche de Saint Jean ont cessé d’être utilisés pour une restauration d’ampleur, indispensable. Ce Noël voit leur retour et nul doute que nous serons heureux d’admirer le travail accompli. Venez et priez !

Saint Martin… Un nom qui résonne dans le cœur et dans la foi de nombreux paroissiens de Lamballe et des environs. La construction de l’église s’échelonne du XIe au XVIIIe siècle. Plusieurs œuvres illustrent la vie de Saint Martin à l’intérieur.

Chaque dimanche, les chrétiens se rassemblent pour faire mémoire du mystère pascal et célébrer le Christ ressuscité. Les signes de Pâques sont donc donnés à voir (premier jour de la semaine, eau des bénitiers, cierges à l’autel, etc…). Pendant les 7 semaines du temps pascal, ces si-gnes sont particulièrement mis en évidence et, parmi eux, le cierge pascal.

La première chose que nos parents catholiques nous apprennent à faire, c’est le signe de croix. L’une des plus belles marques de notre religion ; le geste qui commence et termine nos prières, particulières ou collectives. Un signe extérieur qui « nous tourne vers Dieu ».

Le 15 novembre est fêté Malo, un des sept saints fondateurs de la Bretagne. De nombreuses églises et chapelles de notre région lui sont dédiées mais que savons-nous de lui ?

Fêtée le 1er octobre, Thérèse, patronne des missions, a dévelop-pé une spiritualité fondée sur la confiance éperdue en l’amour d’un Dieu père. Elle attire des millions de croyants et de non-croyants.

Le 29 septembre a longtemps été consacré à saint Michel.

Actuellement, nous célébrons les trois principaux messagers de Dieu que sont Michel, Gabriel et Raphaël le même jour. Mais qui sont ces messagers, les seuls appelés par leur nom dans la Bible et considérés comme saints par l’Église ?

Saint Pierre

Que sait-on de Simon Pierre ? Simon (son nom d’origine) est choisi par le Christ pour être le « roc » de son Église (sens du nom Kephas que lui donne Jésus, et que le latin traduira par Petrus). Ce surnom semble indiquer un trait de caractère de l’homme, solide, et rejoint la phrase de Jésus : « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » (Mt 16, 18).

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | Tout afficher