Décembre mois de la lumière Enregistrer au format PDF

Jeudi 6 décembre 2018
0 vote

A l’entrée dans l’Avent, nous vous proposons de vivre un mois de décembre sous le signe de la lumière du Christ qui va venir.

Décembre, mois des lumières, des illuminations. Toutes éveillent nos sens, notre curiosité. Et si nous chrétiens nous pouvions être signe pour l’humanité.

Osons, ne serait-ce qu’une journée, afficher cette lumière à nos balcons et nos fenêtres. Alors que le mois d’octobre nous a incités à prier le Rosaire, sachons donner une continuité à notre foi. Ne fermons pas notre porte, ne classons pas nos actes par mois ou principes liturgiques. Marie, celle qui a été la toute première à mettre sa confiance dans le Seigneur, nous invite encore chaque jour à renouveler cette confiance. C’est elle qui nous guide pour aller vers son fils.

Liturgiquement parlant, nous avons vécu plusieurs fêtes mariales et nous savons pertinemment combien les grâces peuvent être nombreuses. A chaque apparition la Vierge nous redit « priez mes enfants, priez »

Alors en ce mois de décembre, en ce temps de l’attente, en l’honneur de la Vierge Marie, de la fête de l’Immaculée Conception, prenons part à cette fête de la lumière.

Prière

Vierge de lumière,

Tu es le sourire

D’un Dieu qui nous aime,

Ô Notre Dame !

Vierge de lumière toute remplie de grâce,

Dieu vers Toi se penche, il t’a choisie avec amour.

Vierge de lumière, Vierge conçue sans tache,

Vierge sans pareille, Vierge Marie, réjouis-toi !

Vierge de lumière, tu as donné aux hommes,

Le Sauveur du monde : Il a pris chair en notre chair.

Vierge de lumière, mère de tous les peuples,

Mère de l’Eglise, temple de Dieu, réjouis-toi !

Vierge de lumière, change nos cœurs de pierre,

Mère de la grâce, force et refuge des pêcheurs !

Vierge de lumière, tu es la source vive,

Où nous venons boire l’eau jaillissante de la Vie.

Math 5,14-16 nous dit : « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ; et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chande-lier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux ».

Le 8 décembre prochain, allumons notre lumignon et déposons-le sur le rebord de nos fenêtres.

Célébrons la fête de l’immaculée conception. Montrons notre joie !

lumignon
lumignon

Soyons signes de cette espérance qui nous habite.

Portons ainsi, en prière, toutes nos intentions, aussi bien familiales, pastorales que mondiales.

Soyons des passeurs de lumière

Michelle Gérel Animatrice LM