Le signe de croix Enregistrer au format PDF

Jeudi 12 mars 2020 — Dernier ajout vendredi 13 mars 2020
0 vote

La première chose que nos parents catholiques nous apprennent à faire, c’est le signe de croix. L’une des plus belles marques de notre religion ; le geste qui commence et termine nos prières, particulières ou collectives. Un signe extérieur qui « nous tourne vers Dieu ».

Alors que Julie s’apprête à partir avec ses parents, sa grand-mère dessine un signe tout léger sur son front. « Pourquoi tu fais cela Mamita ? » Sa grand-mère lui caresse les cheveux : « C’est un signe de croix que partagent tous ceux qui ont reçu le baptême ! Cela veut dire que je t’aime et que je demande à Dieu de veiller sur toi. »

le signe de croix
le signe de croix

Décomposons lentement et gravement les 4 temps du signe de la croix !

« AU NOM DU PÈRE » :

la main se lève vers le plus haut de notre corps, vers Celui qui est à l’origine, à la tête de l’univers, de la vie : nous pensons à la tendresse infinie du Père. (On inspire en laissant remplir les poumons pleins de l’oxygène de la vie et du souffle de Dieu.)

« ET DU FILS » :

la main « redescend » pour tracer sur le corps une belle ligne verticale du front vers le nombril : Centre de gravité du corps comme Jérusalem est « le nombril de la terre ». Cette ligne verticale évoque la Parole de Dieu qui « descend » du ciel pour féconder les cœurs et bien sûr la « descente » du Fils de Dieu sur notre terre. (On expire comme le Christ se vide en donnant sa vie par amour et donne l’Esprit.) Nous devenons des fils du Père dans le Fils Jésus !

« ET DU SAINT ESPRIT » :

sur une nouvelle inspiration (L’Esprit entrant en nous.), la main trace alors la grande ligne horizontale, d’une épaule à une autre, qui correspond à tout l’horizon de notre histoire humaine qui est comme traversée par le dynamisme de l’Esprit Saint « qui passe et pénètre à travers tout » Sag 8,24.

Nous devenons des frères qui nous donnons la main d’un bout à l’autre de la terre !

« AMEN » :

la main redescend lentement le long du corps sur l’expiration de l’Amen par lequel nous confirmons notre adhésion à l’amour Trinitaire et la main se retrouve en attitude d’attente et de disponibilité.

Tout a été dit, accompli en ce simple geste du signe de la croix « Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit : au Dieu qui est, qui était et qui vient pour les siècles des siècles. AMEN ». (Acclamation de l’Évangile)

Par ce simple geste, nous sommes devenus des Fils, des Frères et des Prêtres : nous nous sommes sanctifiés de la tête aux pieds et nous avons demandé la sanctification du Dieu Trinitaire pour tout l’espace que nous habitons !