« Soyez dans la joie et l’allégresse » Enregistrer au format PDF

Vendredi 2 novembre 2018
0 vote

« Gaudete et Exsultate » C’est le titre de l’Exhortation apostolique du Pape François, sur « l’appel à la sainteté dans le monde actuel ». Cette Exhortation éclaire magnifiquement ce mois de novembre que nous appréhendons si souvent pour mille raisons, du rappel de nos deuils au très morose « temps de Toussaint ! ».

Nous sommes tous appelés à accueillir dans nos vies, la clarté de Dieu.

« N’aie pas peur de la sainteté, dit le Pape, elle ne t’enlèvera pas les forces, ni la vie, ni la joie ! […] La sainteté, c’est la rencontre de ta faiblesse avec la force de la grâce de Dieu »(§ 32 et 34).

Ce style de vie auquel Jésus nous appelle est à notre portée, comme il le fut pour ceux qui sont partis avant nous, et dont le souvenir nous habite.

En accueillant et en contemplant leur vie, nous y trouverons « le fil d’or » de la présence de Dieu. Ce fil d’or, mystérieusement nous réunit dans « la communion des saints » ! bien plus profond que notre peine.

La Toussaint ouvre notre horizon à cette confiance et à cette clarté de Dieu.

En reprenant cette Exhortation, dans le premier chapitre : « l ’Appel à la Sainteté est un appel pour une vie heureuse, joyeuse dans la lumière du Christ »§ 6 : Ne pensons pas uniquement à tous ceux qui son béatifiés. L’Esprit-Saint répand la sainteté partout dans le saint peuple fidèle de Dieu …

§ 7 : « J’aime voir la sainteté dans le patient peuple de Dieu :

  • chez les parents qui éduquent avec tant d’amour leurs enfants,
  • chez ces hommes et ces femmes qui travaillent pour apporter le pain à la maison,
  • chez les malades, chez les religieuses âgées qui continuent de sourire…. »

Dans le chapitre 3 intitulé « A la lumière du Maître », le Pape a fait le choix de nous proposer les Béatitudes (proclamées le jour de la Toussaint)

« § 63 Comment fait-on pour parvenir à être un bon chrétien : la réponse est simple, il faut mettre en œuvre, chacun à sa manière, le sermon sur la montagne. » (Mat. 5, 1-16)

En prenant le temps de méditer sur chacune des Béatitudes, Le Pape relie deux chapitres de l’évangile de St Matthieu : celui des Béatitudes et celui du Jugement dernier « J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’étais malade, et vous m’avez visité…. Dans cet appel à reconnaître le Christ dans les pauvres, les souffrants, se révèle le cœur même du Christ, ses sentiments et ses choix les plus profonds auxquels tout saint essaie de se conformer. » Dans le chapitre 4, le Pape souligne encore quelques caractéristiques de la sainteté dans le monde actuel : l’endurance, la patience, la douceur et aussi la joie : « Le saint est capable de vivre joyeux avec le sens de l’humour, sans perdre le réalisme, il éclaire les autres avec un esprit positif et rempli d’espérance. »

La joie associée à l’audace et la ferveur, font des baptisés, des témoins de l’Évangile.

N’hésitons surtout pas à lire (elle est très simple !) et à partager avec d’autres cette riche Exhortation.

Très Belle Fête de Toussaint à tous !

Abbé Claude Madigand